loader image

Bébés reborn dans Tellement Vrai : polémique utile ou détournement infamant ?

bébé reborn tellement vrai

L’émission Tellement Vrai a produit un épisode sur les bébés reborn. Ces poupons réalistes connaissent en effet un intérêt croissant en France, ce qui entraine un engouement médiatique visible.
Toutefois, au milieu de multiples articles et vidéos, l’émission Tellement Vrai sur les bébés factices a engendré une véritable polémique assortie de milliers de commentaires. Qu’est-ce qui a suscité toutes ces réactions ? Les bébés reborn sont-ils dangereux ? Qui achète réellement ces nourrissons de silicone ?


Qu’est-ce qu’un bébé reborn ?

c'est quoi un bébé reborn

Commençons par remettre les données en ordre. Les bébés reborn sont apparus aux États-Unis dans les années 1990. Ces poupons façonnés en silicone, en vinyle ou en tissu ont la particularité de ressembler à de vrais nouveau-nés. Leurs minois sont finement travaillés, leurs membres souples sont articulés et les plis de peau comme les expressions s’avèrent déroutants de réalisme.

Même le poids d’un poupon reborn correspond à celui d’un enfant réel. Cet exploit est le produit de reborneuses, créatrices qui fabriquent les poupées à la main, durant plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Désormais, la nurserie des bébés reborn comptent des petites filles et des garçonnets de tous profils : fillettes aux longs cheveux, poupons métissés, jumeaux aux yeux ouverts ou bouts de chou endormis. De nombreux accessoires permettent d’entourer le bébé de renaissance du matériel adéquat : biberons, doudous et objets de puériculture.

Quant aux habits, ils peuvent être achetés dans toutes les boutiques vendant des vêtements pour bébés tant les mensurations du poupon reborn collent à la réalité.

Si la confection des bébés reborn relèvent donc d’un travail soigné où la précision tient de l’artisanat de haute qualité, nous pouvons nous demander quelle partie de la population a été pressentie comme acheteuse de ces poupons.

Qui achète des bébés reborn ?

qui achète des bébés reborn

Dans l’émission Tellement Vrai sur les bébés reborn, est présentée une adolescente de 15 ans vivant avec ses parents dans un petit village. D’après les paroles du présentateur, la jeune fille développerait une passion pour les poupons réalistes aussi dangereuse que nocive.

Repliée sur elle-même, l’unique participante de ce reportage compenserait sa solitude extrême et sa peur du monde au moyen de deux bébés reborn qui occuperaient la totalité de son quotidien.

Sans chercher l’exhaustivité, nous relevons toutefois que baser la réputation des bébés reborn sur un unique exemple semble limité. La jeune fille présente un profil totalement occulté comprenant du harcèlement scolaire, un environnement où les jugements sont récurrents tandis que « sa passion inquiétante » dure depuis … 9 mois !

Clairement, cet exemple ne représente guère les cibles des créateurs de bébés en silicone. Alors, les bébés reborn, pour qui ?

Collectionner les bébés reborn

Le bébé reborn est avant tout conçu pour les collectionneurs. S’il est vrai que cette activité concerne davantage les femmes, elle n’a rien de bien différent d’une collection de poupées de porcelaine ou de poupons fabriqués à la main. Justement, leur conception minutieuse et réaliste offre une nouvelle catégorie de collection attirant les personnes appréciant un travail d’une qualité exceptionnelle.

L’aspect réaliste qui dérange les non-initiés se révèle être le point fort de ces poupons. Cela étant, tous les goûts demeurent dans la nature et la beauté reste subjective. À chacun ses passions.

Une collectionneuse de bébés reborn prend donc plaisir à adopter différents modèles puisque chacun se démarque par sa taille, son apparence voire même l’humeur que l’on veut bien prêter aux traits expressifs de la poupée. Le réalisme des visages et des corps facilite aussi la mise en scène au sein d’une pièce où la passionnée dispose ses chérubins sur du mobilier voire dans une chambre d’enfant complète.

Rien de bien différent d’un passionné de petits trains qui déploie ses rails et ses paysages miniatures dans l’intégralité du garage, en somme. Hormis l’interaction que peuvent susciter ces bébés plus vrais que nature.

Combler l’instinct maternel avec une poupée réaliste

Contrairement à l’épisode de Tellement Vrai, la majorité des acheteuses de bébés reborn ne sont pas des adolescentes ni même des petites filles dont les parents auraient opté pour un modèle de poupon haut de gamme.

Les bébés reborn sont adoptés par des femmes de plus de 20 ans, majoritairement entre 30 et 50 ans d’ailleurs. Si le plaisir de pouponner ne connaît pas d’âge, il y a derrière ces adoptions un véritable besoin de satisfaire l’instinct maternel.

Des femmes n’ayant pas eu la chance de connaître la maternité peuvent ainsi retrouver un certain équilibre en projetant leur affection sur le petit être de silicone. Conscientes des limites de ce jeu affectif, les mamans de bébés réalistes éprouvent du plaisir à choyer leur poupée. D’autres histoires plus difficiles guident également vers l’acquisition d’un nouveau-né reborn.

La perte d’un enfant, par exemple, inflige une douleur si forte que le poupon devient un palliatif. Si plusieurs psychologues s’accordent sur le fait que l’usage trop prolongé de ce stratagème risque d’empêcher un travail de deuil salvateur, ils admettent également que cette pratique permet de soulager et d’avancer plus sereinement vers l’acceptation. Comme beaucoup d’objets, quel que soit l’âge du bénéficiaire, l’important semble donc résider dans l’usage qui en est fait.

Solliciter les personnes âgées grâce aux bébés renaissance

Autre apport indéniable des bébés reborn, leur place auprès des personnes âgées. De nombreux EHPAD recourent aux poupées réalistes afin de solliciter la fibre émotionnelle des pensionnaires atteints de démence. Si la maladie d’Alzheimer impacte les capacités mémorielles, il est avéré que la mémoire émotionnelle reste la plus profonde, la plus active.

En présence d’un nourrisson factice, les résidents des maisons de soin retrouvent le sourire, leur empathie, jusqu’à, parfois, retrouver l’usage de la parole afin d’échanger avec leur entourage. Il serait malheureux de se priver de telles avancées sous prétexte que de rares cas subiraient leur passion des bébés reborn. Si de tels cas existent.

Passion bébés reborn

Ainsi, comme toute collection, les bébés reborn rassemblent des personnes passionnées. En vrai ou via Internet, les adoptants discutent de leur hobby, s’échangent des idées, des adresses, formant désormais une communauté active.

À n’en pas douter, les poupées réalistes créent du lien jusque chez les personnes dépendantes des EHPAD. L’image de la jeune fille enfermée dans sa bulle à cause des poupons se révèle loin de la réalité.

Enfin, le meilleur moyen de vous faire un avis serait sûrement de mener votre propre réflexion au lieu de demeurer sur un reportage au parti pris indéniable et dont l’argumentation ne repose sur rien, hormis une unique personne bien malmenée.

Découvrez la vaste panoplie des bébés reborn, observez leurs charmants minois. Échangez avec des passionnées. Qui sait, vous succomberez peut-être aux grands yeux de Juliette ou aux petites mains d’Oscar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *